Pasteurellose


 

Germe : Pasteurella multocida, bacille gram négatif dont le réservoir principal est l’animal (chat, chien, oiseaux, autres mammifères) mais on le retrouve également dans le milieu extérieur.
• Contamination : par morsure ou griffure animale ou par piqûre végétale.
• Incubation : 3 à 6 heures, rarement plus, et toujours inférieure à 24 heures.

Diagnostic

Le diagnostic de pasteurellose d'inoculation est clinique d'autant que la recherche bactériologique est difficile en urgence et son résultat retardé et que l'auto stérilisation des lésions est rapide.

Symptomatologie : la plaie devient rapidement très douloureuse, oedématiée, rouge, avec écoulement de sérosités et de pus.

Diagnostic sur les circonstances de survenue, importance et précocité de la douleur par rapport à la plaie, isolement du germe dans le pus, hémocultures

Complications

o Précoces : lymphangite, adénopathies locorégionales inflammatoires, arthrite de voisinage, phlegmons des gaines, voire bactériémie et localisations secondaires sur un terrain fragilisé.
o Tardives : manifestations articulaires et troubles trophiques (algoneurodystrophie) du membre atteint, érythème noueux.

CAT

Choix de l’antibiothérapie: doit couvrir à la fois : Les pasteurelles Staphylocoques et Streptocoques Anaérobies

1er intention : Augmentin 3 prises pendant 5 j En cas de contre indication : Doxycycline

NB : pyostacine ne couvre pas les anaérobies et est souvent intermédiaire pour les pasteurelles

Note: la CLINDAMYCYNE n'est PAS active sur la pasteurelle

Complications ou morsures articulaires Augmentin + Fluoroquinolone (ciprofloxaxine)

Sources