Pyélonéphrite Aiguë


Dysuries  |  Infections Urinaires  |  Cystite |  Infections Urinaires masculines / Prostatite |  Pyélonéphrite Aiguë |  BU ECBU |  Choc septique  | BU ECBU

A intégrer:

ImageMap:

Cs pour

Femme pour douleur lombaire fébrile avec signes urinaires.

Si c'est un homme, c'est plutôt une prostatite (la pyélo est rare chez l'homme) et la douleur lombaire manque alors.

Formes pièges:

Chez l'homme une PNA doit être prise en charge comme une prostatite aiguë, même si TR normal (tout $Urinaire fébrile).

L'Examen

3 signes cardinaux, mais les formes incomplètes ne sont pas rares:

Ecarter

Risque: porter le Dg par excés devant une BU infectée chronique chez le Magé associé à une AEG?

L'examen doit aussi éliminer:

Demander

TDM même si à risque uniquement pour le critère de l'age???

Source ???

 

A Ajouter ds le schéma: TDM si ni fièvre ni CRP

Bio

[Urgences 2011]:

Imagerie

En terme d’imagerie, ni l’échographie des voies urinaires ni la tomodensitométrie (TDM) ne sont justifiées en première intention devant un épisode de PNA typique non compliqué.

[SPILF 2015] indique une échographie en cas d'hyperalgie ou en cas d'évolution défavorable. UroScanner en cas de persistance de fièvre aprés 72h.