HyperThyroidie


Les
dysthyroïdies
sont fréquentes et ses effets sur le système gastro-intestinal
sont protéiformes
(22)
. La
crise aiguë thyrotoxique
est une maladie rare,
avec une prévalence de 0,5 % et une incidence annuelle de 30 à 200 cas pour
100 000 personnes par an
(23-25)
. En dépit du traitement, la mortalité reste
comprise entre 20 et 50 %, ce qui nécessite un diagnostic précoce
(26)
. La crise
aiguë thyrotoxique associe hyperthermie, troubles du système nerveux (confusion,
agitation, convulsions, coma), troubles du rythme cardiaque (tachycardie, ACFA…),
insuffisance cardiaque, déshydratation et des manifestations abdominales
compatibles avec une urgence chirurgicale : vomissements, douleurs, diarrhées.
La douleur abdominale est un symptôme inhabituel, bien que rapportés par
Bursch
(27)
, possiblement liée à l’augmentation de la motilité intestinale, avec
diarrhée, malabsorption et la perte de poids
(28)
. Le résultat des dosages
hormonaux confirme le diagnostic après la mise en route du traitement substitutif
en urgence
(29)
.

Sources