Encéphalopathies


Encéphalites

à ajouter

RFE_SPILF_Encephalite.pdf

Encephalites_virales-revmed_ch-2009.pdf

L'encéphalopathie hépatique

Cf. Ins Hépatique Aiguë

Encéphalopathie de Gayet-Wernicke

ATT ne pas confondre avec l'ivresse!!! Pas joué...

Le diagnostic

doit être posé au début devant un seul des signes suivants et a fortiori en présence de leur association :

Le traitement est une urgence

Le traitement doit être préventif : il suppose une supplémentation systématique des patients dénutris en vitamine B1, la prescription systématique de vitamine B1 lors d'un apport glucosé chez un patient dénutri ou éthylique.

Syndrome de Korsakoff

Il est le plus souvent la conséquence d'une encéphalopathie de Gayet-Wernicke, plus rarement développé d'emblée. Il traduit l'atteinte des corps mamillaires, des noyaux dorso-médians du thalamus, du trigone, du gyrus cingulaire. Cette lésion du circuit hippocampo-mamillo-thalamique et l'atteinte frontale associée sont responsables du syndrome amnésique combiné à des signes frontaux.
L'amnésie est antérograde avec une amnésie rétrograde souvent étendue, associée à des fausses reconnaissances et fabulations.
Le traitement vitaminique parentérale est nécessaire, parfois partiellement efficace. Les conséquences sociales sont majeures, avec la présence constante d'une tierce personne ou la nécessité d'un placement en institution.

Encéphalopathie pellagreuse ?

Cette encéphalopathie est liée à des lésions neuronales du tronc cérébral par carence en vitamine PP. Le diagnostic est évoqué systématiquement en présence d'une confusion chez un patient dénutri. Les autres signes sont une hypertonie extrapyramidale, des troubles digestifs, des signes cutanéo-muqueux (glossite, desquamation) très inconstants.
Le traitement est la vitamine PP parentérale (500 mg/ j).
Le traitement est préventif par la prescription systématique de vitamine PP à tout patient alcoolique dénutri.

Sources